Mise à jour le 20 févr. 2024
Publié le 29 juillet 2023 Mis à jour le 20 février 2024

Doctorante (CDU) sous la co-direction de Marie Préau (PU, Université Lumière Lyon 2) et Tanguy Leroy (MCF, Université Lumière Lyon 2)

Anaïs MOULIN
CV / Parcours
Parcours

Depuis 2023 : Doctorante (CDU) en Psychologie Sociale. Unité INSERM 1296 Radiations : Défense, Santé, Environnement - Université Lumière Lyon 2, Lyon

2021 - 2023 : Master 1 & 2 Psychologie Sociale du Travail et des Organisations. Parcours recherche. Spécialité Psychologie Sociale - Université Lumière Lyon 2, Lyon

2017 - 2020 : Licence de psychologie, spécialité Psychologie Sociale des Interventions et du Travail (PSIT) - Université Clermont Auvergne, Clermont-Ferrand

2014 : Bac scientifique - Lycée Chaptal, Mende

Expériences professionnelles / stages

Février à Juin 2023 : Stage de recherche/intervention – PôPS & Centre Léon Bérard, Lyon

Février à avril 2022 : Stage de recherche – LAPSCO, Clermont-Ferrand

Formations

2023 – Intervention Mapping (Université Paul Valéry Montpellier 3)

2022 – Formation ZOTERO (Université Lumière Lyon 2)

Projet de recherche

Titre de la thèse : Adaptation collective des militaires face aux menaces NRBCe.

Résumé : C’est dans un contexte de menace nucléaire, radiologique, biologique, chimique et explosive que sont déployées des politiques de stratégies de prévention, de protection et d’adaptation du pays à la menace. En juin 2021, le Président de la République présente « France 2030 » avec le Plan Innovation Santé 2030, lequel a pour objectif de préparer la France pour répondre au mieux aux menaces actuelles. C’est dans ce cadre que s’inscrit la stratégie d’accélération nationale « Menaces Infectieuses Émergente et Menaces Nucléaires » (MIE-MN) lancée durant l’été 2021. En réponse aux ambitions du plan France 2030, de nombreux projets de recherche ont vu le jour, proposant une multitude d’avancées en termes de connaissances mais également de technologies et de thérapies présentant une cohésion multidisciplinaire par la complémentarité de leurs apports. C’est dans ce cadre que s’inscrit ce projet de thèse en sciences humaines et sociales, plus particulièrement en psychologie sociale ce qui en fait son originalité et innovation. Ce projet vise à investiguer la notion de la perception du risque et l’adaptation collective aux menaces NRBCe. Il propose de comprendre la menace perçue par les militaires afin d’agir sur l’adaptation et l’ajustement collectif. Ce projet présente trois études. La première étude permettra de décrire la menace perçue par les militaires et officiers de régiments. La deuxième étude permettra de comprendre cette perception, dans le sens où il s’agira d’en retirer les tenants et aboutissants, afin d’orienter les travaux de la troisième étude qui concerne l’adaptation collective à la menace via la proposition d’une intervention de co-construction d’un outil appuyé sur les besoins des militaires, facilitant l’appropriation des savoirs experts lors des sessions de formations aux risques NRBC, des savoirs permettant de mieux se représenter et se préparer à cette menace.

Mots clés : Perception du risque, adaptation collective, menace, militaires, psychologie sociale.
 

Title : Collective adaptation of the military to NRBCe threats.

Abstract : It is in a context of nuclear, radiological, biological, chemical and explosive threats that policies of prevention, protection and adaptation of the country to the threat are deployed. In June 2021, the President of the Republic presented “France 2030” with the 2030 Health Innovation Plan, which aims to prepare France to best respond to current threats. It is within this framework that the national acceleration strategy “Emerging Infectious Threats and Nuclear Threats” (MN-EMI) launched in the summer of 2021. In response to the ambitions of the France 2030 plan, many research projects have been launched, offering a multitude of advances in terms of knowledge but also technologies and therapies presenting a multidisciplinary cohesion by the complementarity of their contributions. It is within this framework that this thesis project in the humanities and social sciences, more particularly in social psychology, is part of its originality and innovation. This project aims to investigate the notion of risk perception and collective adaptation to NRBCe threats. It proposes to understand the threat perceived by the military in order to act on adaptation and collective adjustment. This project presents three studies. The first study will describe the threat perceived by military and regimental officers. The second study will make it possible to understand this perception, in the sense that it will be a question of removing the ins and outs of it in order to guide the work of the third study, which concerns the collective adaptation to the threat via the proposal of a co-interventionConstruction of a tool based on the needs of the military, facilitating the appropriation of expert knowledge during NRBC risk training sessions, knowledge allowing to better represent and prepare for this threat.

Keywords : Risk perception, collective adaptation, threat, military, social psychology.

Activités
Publications scientifiques

Communications scientifiques

+ Communications écrites

Moulin,A. Bauquier,C. Coudon,T. Jamain,L. Coste,A. (2023, juillet). Intervenir auprès des adolescent·es pour prévenir les risques liés à l’exposition aux UV. [communication affichée].12ème Congrès de l’Association Francophone de Psychologie de la Santé, Montpellier, France.
10.13140/RG.2.2.30808.47367

Moulin,A. Bauquier,C. Coudon,T. Jamain,L. Coste,A. (2023, décembre). Placer les jeunes au cœur de la prévention des risques liés à l’exposition aux UV : intervention de co-construction de messages préventifs. [communication orale]. 6ème colloque international francophone de RISP « Intervenir, agir avec et pour les citoyens, patients, travailleurs : apports dans le champ du cancer de la recherche interventionnelle en santé des populations (RISP) » ,Paris, France.
10.13140/RG.2.2.22839.29605.

Activités scientifiques

+ Participation à des projets de recherche

2023 : SOLSTEEN – Prévenir des risques dus à l’exposition aux rayonnements ultraviolets auprès des adolescent·es, évaluer l’efficacité de l’implantation de préaux dans les collèges de la métropole de Lyon, évaluer l’effet d’une intervention de co-construction de messages préventifs auprès de collégien·nes, identifier les déterminants psycho-socio-environnementaux qui sous-tendent l’adoption de comportements protecteurs.

2022 - 2023 : Souvenirs, menaces et émotions : le rôle de la transmission vers l’adaptation collective

2021 - 2022 : Représentations alternatives du statut vaccinal en période de crise sanitaire (Covid-19).

Activités d'enseignement

2023 : Chargée de travaux dirigés (TD) en psychologie sociale auprès des étudiants en licence de niveau 2 à l'Institut de Psychologie de l'Université Lumière Lyon 2 durant le premier semestre, Bron.